irm

A quoi cela sert’-il ?

L’IRM (imagerie par résonance magnétique) étudie avec une grande précision de nombreux organes tels que le cerveau, la colonne vertébrale, les articulations et les tissus mous.

L’irm est d’une grande utilité lorsqu’une analyse très fine est nécessaire et que certaines lésions ne sont pas visibles sur les radiographies standards, l’échographie ou le scanner.

Elle permet de faire des images en coupes dans différents plans et de reconstruire en trois dimension la structure analysée.

Elle recherche :

Au niveau du cerveau, des lésions infectieuses ou inflammatoires, des anomalies des vaisseaux, ainsi que des tumeurs.
Au niveau de la colonne vertébrale, des hernies discales.
Au niveau des articulations, des lésions ligamentaires ou méniscales.

Qu’est-ce que c’est ?

Irm signifie imagerie par résonance magnétique.

Elle utilise un champ magnétique (aimant) et des ondes radio. Aucune radiation ionisante n’est émise.

Son principe consiste à réaliser des images du corps humain grâce aux nombreux atomes d’hydrogène qu’il contient. Placés dans un puissant champ magnétique, tous les atomes d’hydrogène s’orientent dans la même direction : ils sont alors excités par des ondes radio durant une très courte période (ils sont mis en résonance). A l’arrêt de cette stimulation, les atomes restituent l’énergie accumulée en produisant un signal qui est enregistré et traité sous forme d’image par un système informatique.

Dans la salle d’examen, on trouve :

La machine se compose d’un tunnel formé d’un aimant à l’intérieur duquel le lit d’examen va entrer ainsi que d’antennes adaptées à la région à explorer.
Le pupitre de commande derrière lequel se trouve le personnel médical est séparé de la machine par une vitre protectrice.