actualité

Semaine Européenne de prévention et d’information sur l’ENDOMETRIOSE

By 12 mars 2021 No Comments

Il s’agit d’une maladie chronique fréquente (10-15% des femmes) de la femme en âge de procréer. Cette maladie a été longtemps ignorée, parfois très difficile à vivre au quotidien, avec un retard diagnostic fréquent.

L’imagerie (échographie et surtout IRM) a un rôle primordial pour le diagnostic initial, le suivi et la cartographie préopératoire. Nos radiologues spécialisés (Dr Guillaume Buisson, Dr Lise Mezzetta, Dr Noémie Peyron Faure) participent au réseau régional EndAURA, qui regroupe tous les professionnels de santé régionaux spécialisés dans l’endométriose.

L’endométriose se définit comme la présence de tissu semblable à l’endomètre en dehors de la cavité utérine, qui subira, lors de chaque cycle menstruel, l’influence des modifications hormonales (saignement, œdème). De nombreuses hypothèses sont évoquées pour expliquer cette maladie (métaplasie, induction, immunologique, génétique, épigénétique et environnementale, cellules souches…). Une des théories principales est la « théorie de l’implantation ». Lors de la menstruation, sous l’effet des contractions utérines, une partie du sang est régurgité dans les trompes pour arriver dans la cavité abdomino-pelvienne. Ce sang contient des cellules endométriales, des fragments de muqueuse utérine, qui, au lieu d’être détruits par le système immunitaire, vont s’implanter puis, sous l’effet des stimulations hormonales ultérieures, proliférer sur les organes de voisinage (péritoine, ovaire, trompe, intestin, vessie, uretère, diaphragme…).

L’endométriose est ainsi responsable de douleurs pelviennes invalidantes et aussi d’infertilité. Ces symptômes ont un impact majeur sur la qualité de vie des personnes atteintes avec un retentissement majeur sur leur vie personnelle et conjugale mais également professionnelle et sociale.

Le traitement est le plus souvent médicamenteux (pilule en continu pour bloquer les règles), mais parfois le recours à la chirurgie est nécessaire.